Marika, orthophoniste spécialiste de la surdité

Orthophoniste depuis 5 ans dans le monde la surdité à l’ADESDA (Association Départementale pour l’Education Spécialisée des enfants Déficients Auditifs), je me suis tournée vers cette spécialité à l’occasion de mes stages et de mes cours dans ce domaine.

Cet exercice professionnel en salariat correspond à mon désir de travailler en équipe, de prendre en charge desPhoto Marika B. nourrissons et des enfants, afin d’accompagner leur famille et de faciliter leur intégration scolaire.

Le handicap sensoriel qu’est la surdité nécessite une prise en charge quotidienne, intensive et pluridisciplinaire. De nombreux professionnels gravitent autour de l’enfant sourd et participe à son développement : psychologue, psychomotricien, médecin ORL, audioprothésiste, assistante sociale, enseignants spécialisés, instituteurs d’intégration scolaire, orthophonistes… autant de collègues qui sont un précieux soutien dans ma pratique orthophonique.

Pour découvrir mon activité, suivez-moi un mardi :

  • 9h15-10h : séance individuelle avec  Adrien (scolarisé en Grande Section dans son école de quartier) pour améliorer son intelligibilité grâce aux traces écrites laissées dans son cahier en graphisme phonétique, en dessins, et aux jeux d’articulation utilisés pour recréer une situation de communication spontanée. Notre travail porte aussi sur son adaptation vocale aux différentes situations de communication (voix chuchotée, projetée, chantée).
  • 10h-10h15 : échange avec sa maitresse pour évoquer les difficultés rencontrées dans la compréhension d’une consigne ou d’un comportement inadapté…
  • 10h45-11h30 : atelier d’écriture avec 6 enfants de CP en CLIS (Classe d’Inclusion Scolaire) en binôme avec une collègue orthophoniste autour d’un projet sur l’alphabet, les rimes, le vocabulaire d’un champ lexical, un artiste…
  • 11h30-12h15 : séance individuelle avec Walid en CM2 à la CLIS pour travailler sa compréhension en lecture, son acquisition du vocabulaire, sa maîtrise de la syntaxe à travers des jeux de lecture, souvent sur le thème des pompiers puisque c’est sa passion.
  • 12h30 : arrivée à l’ADESDA pour déjeuner.
  • 13h-15h : réunion en équipe pour partager nos réussites, nos difficultés, nos formations professionnelles, l’organisation d’événements (fête de noël, fête de fin d’année, séjour en normandie avec les enfants, sortie au parc de Thoiry pendant les vacances…)
  • 15h-15h45 :binôme de 2 petites filles de Moyenne Section pour travailler leurs capacités d’évocation, développer la fluidité, la richesse lexicale et syntaxique de leur langage oral, rendre plus fiable leurs repères spatio-temporels grâce à un agenda qui sert de journal de leur vie quotidienne (les parents ainsi que l’école et l’ADESDA y participe) ce qui nous permet d’utiliser leur vécu comme support de travail.
  • 15h45-16h : groupe de langage avec 5 enfants de 2 ans (en moyenne) et leurs parents, en binôme avec une collègue psychologue pour construire les bases de la communication non-verbale et verbale à travers des jeux de ballons, de dinette, de playmobils, des comptines, des rituels, des photos…

Ma journée d’orthophoniste se termine et c’est ma journée de maman qui commence, direction la sortie de l’école !

Un article de Sup Santé / Social