Sup Santé
Contacts
Rappelez-moiSup Santé PARIS : 01 56 91 23 45 Sup SantéLYON : 04 72 14 81 60
Devenir Ergothérapeute

Devenir Ergothérapeute

tout savoir sur le métier d'ergothérapeute

ERGOTHÉRAPEUTE - FICHE MÉTIER

Le travail de l'ergothérapeute vise à traiter les troubles et les handicaps de nature psychique, somatique ou intellectuelle, en vue de maintenir, récupérer ou acquérir une autonomie individuelle, sociale et/ou professionnelle.

Il travaille avec tous les publics : enfants, adultes, personnes âgées, dans le domaine des soins, de la rééducation, de la réadaptation, de la prévention et du conseil.

Les études, le diplôme

Le cursus, d'une durée de trois ans, alterne des enseignements théoriques, des ateliers de techniques manuelles et artistiques (vannerie, poterie, dessin, vidéo, informatique...) et des stages sur le terrain.

Au cours du premier cycle (1ère année), l'enseignement théorique est réparti en six modules, portant sur l'anatomie, la morphologie, la biomécanique, les déficiences, la kinésiologie, la physiologie... Les étudiants qui ont obtenu une moyenne d'au moins 10 sur 20 à l'ensemble des six modules sont admis en deuxième année.

Au cours du deuxième cycle (2e et 3e années), l'enseignement théorique est réparti en neuf modules, portant sur l'étude des différentes pathologies neurologiques, psychiatriques, articulaires, parallèlement à des ateliers de conception de petit appareillage ou à des études de cas pratiques ; ils sont validés par des épreuves écrites, un travail de synthèse ou des épreuves pratiques. Des stages cliniques ont lieu en milieu hospitalier ou dans des centres de rééducation.

Les étudiants qui ont validé l'ensemble des modules et stages sont autorisés à se présenter aux épreuves du diplôme d'État en ergothérapie : une épreuve orale de soutenance d'un travail de synthèse et une épreuve pratique de mise en situation professionnelle. Les candidats ayant obtenu la moyenne aux deux épreuves sont déclarés admis.

Evolution de carrière, spécialisation

L'ergothérapeute exerce dans des établissements ou des services à caractère sanitaire ou médico-social : hôpitaux publics ou privés, généraux ou spécialisés, services de neurologie, traumatologie, psychiatrie, rhumatologie ou pédiatrie, centres de rééducation et de réadaptation fonctionnelles pour adultes et pour enfants, centres de post-cure, établissements pour enfants ou pour adultes handicapés, établissements pour personnes âgées, hôpitaux psychiatriques, médecine du travail...

S'il exerce en libéral ou dans un établissement privé, l'Ergothérapeute peut choisir de poursuivre son cursus par un DU de spécialité ou par le biais de la formation continue (action humanitaire, soins palliatifs, manutention des malades, ergonomie...), ou encore se consacrer à une activité de conseils aux entreprises et/ou collectivités locales (compagnies d'assurances, construction, équipement de l'habitat, services d'urbanisme...).

Préparer le concours d'ergothérapeute à Sup Santé

Qualités requises

curiositécréativitéintuitionbon relationnelesprit de synthèselogiquesens pratiquegoût pour la technique
ergothérapeute

Coralie Coralie Parcours Bac S
Prépa Ergo (M3) à Sup Santé

"Sup Santé m'a permis de m'organiser dans les questions rédactionnelles, ce que je n'avais plus fait depuis le bac, et de reprendre confiance en moi après deux échecs en PACES"

Après le bac S j'ai fait 2 PACES. Lors de la deuxième PACES, ayant compris que je n'y arriverais pas, j'ai effectué des recherches sur les métiers paramédicaux qui me correspondaient le mieux. J'ai découvert le métier d'ergothérapeute que je ne connaissais pas et me suis donc renseignée plus en détail.

A la suite des deux années de fac il me fallait un cadre strict pour me remettre dans les études. Et puis la prépa me paraissait être un bon moyen de connaître mon niveau avant de me lancer dans les concours d'entrée. Avant d'intégrer une prépa j'ai d'abord passé un des concours d'entrée afin d'évaluer le niveau demandé.

Lors de mes recherches sur le métier d'ergothérapeute, je me suis également renseignée sur les meilleures façons de réussir les concours, et me suis rendue est à un forum des métiers organisé par Sup Santé où j'ai rencontré des étudiants en école d'ergothérapie. Le choix définitif de Sup Santé pour y suivre une année de prépa a été pour moi le taux de réussite aux concours, la proximité et l'ambiance de l'établissement.

Sup Santé m'a permis de m'organiser dans la rédaction des réponses aux questions rédactionnelles, ce que je n'avais plus fait depuis le bac, et de reprendre confiance en moi après deux échecs en PACES. Par ailleurs, la prépa m'a permis d'aller au coeur du sujet grâce au soutien et aux conseils des professeurs durant l'année.

J'ai réussi le concours après quelques moments de stress. J'ai intégré l'école d'ergothérapeuthe en septembre dernier : les premiers cours étaient géniaux, les matières sont très variées dès le début et on nous accroche au métier, même si cela reste très théorique. Après 7 mois je suis toujours aussi enthousiaste, voire encore plus : nous arrivons à nous projeter dans notre futur métier, et j'ai la confirmation d'être sur la bonne voie. Les professeurs nous vendent du rêve...